• Envoyez vos Leaks, Alertes et Videos au +37362133275 (WhatsApp)

La Guinée équatoriale ferme la porte de Bata aux « Lions »

L’information barre la “Une” du quotidien sportif du groupe Futurs Médias, “Record”. La Guinée-équatoriale a refusé que le Sénégal fasse sa préparation en prélude à leur match avec la …Guinée équatoriale le 17 novembre prochain, comptant de la 5e journée des qualifications de la Can 2019.

Le stage des “Lions”, qui était prévu à Bata, ne se déroulera donc pas dans cette ville parce que les hôtes refusent d’Aliou Cissé et de ses hommes refusent de leur ouvrir la pelouse du stade de la localité.

Selon Record, le vice-président de la fédération a tout fait pour faire revenir les Équato-Guinéens à de meilleurs sentiments. Les officiels du pays d’hôte se sont montrés intraitables. Il ne mettrons la pelouse du stade de Bata à la disposition des “Lions” que la veille du match.

“Record” conclut que le Sénégal va donc élire domicile à Malabo pour son stage de préparation. Il s’entraîneront à Malabo jusqu’à vendredi, veille du match, avant de rejoindre Bata.

El Hadji Diouf : « Avec Aliou Cissé les Lions n’iront nulle part »

El Hadji Diouf ne misera pas un franc sur les Lions d’Aliou Cissé. Au vu de ses différentes prestations, l’équipe du Sénégal ne le rassure pas. Et le problème, pour lui, ce ne sont pas les joueurs, mais leur coach.

« Tant que cette équipe aura à sa tête un sélectionneur comme Aliou Cissé, elle n’ira nulle part. Elle ne progressera jamais », a décrété l’ancien capitaine de l’équipe du Sénégal dans un entretien avec Wal fadjri.

Pour Diouf « la qualité du jeu de l’équipe dépend de trois personnes : le directeur technique national qui doit définir la politique et la philosophie du jeu, l’entraîneur qui doit choisir ses onze, et les joueurs qui doivent être impliqués ».

L’ancien Lion martèle : « Personne ne connaît le système de jeu du coach, Aliou Cissé. Chaque match, il change d’équipe. Une équipe doit avoir une ossature. On a des talents. (…) Le message ne passe entre le coach et ses joueurs. »

Sunderland a trouvé un accord avec Papy Djilobodji pour son départ

Sunderland avait entamé une procédure de licenciement à l’encontre de Papy Djilobodji en septembre. Le club anglais a annoncé mercredi avoir trouvé un accord avec le défenseur sénégalais pour résilier son contrat, interrompu au 21 septembre 2018. Il était lié aux Black Cats jusqu’en juin 2020.

Le 12 septembre, le défenseur avait effectué son retour à l’entraînement dans un état physique précaire après 72 jours d’absence. Le club, relégué en troisième division anglaise, avait immédiatement entamé la procédure. Qui se termine avec cet accord.

StarTimes-Ligue 1 Sénégal : nouvelle appellation du championnat professionnel

(Dakar) Désormais, le championnat de football professionnel change de nom. On ne parle plus de Ligue 1 uniquement, mais plutôt StarTimes-Ligue 1 Sénégal, a annoncé, vendredi, Saer Seck, président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (FSFP), au cours d’une conférence de presse. Ce, après un partenariat de 10 ans d’une valeur de 6 milliards F CFA, scellé avec la société chinoise qui va désormais diffuseur en exclusivité les matches de Ligue 1 et Ligue 2.

« La saison de football professionnel sera lancé, ce week-end et nous avons scellé un partenariat avec StarTimes pour une durée de dix ans. Ce qui veut dire donc qu’on va désormais parler de Ligue 1 Sénégal –StarTimes ou StarTimes-Ligue 1 Sénégal. De toute façon, vous aurez le nom définitif, mais c’est un des deux », a-t-il affirmé.

52 matches diffusés tous les ans

« Minimum deux matches attractifs seront diffusés chaque journée de championnat. Mais, au total on aura 52 matches qui seront diffusés tous les ans », a indiqué le président de la Ligue professionnelle qui avait à ses côtés Sheng Yi le représentant de la partie chinoise.

« 10 pelouses synthétiques sur dix ans seront construites par l’entreprise chinoise. Mais, une pelouse sera construite chaque année selon le contrat », a précisé M. Seck. « Cela permettra à notre football d’avoir plus de visibilité. Il y aura un magazine qui permettra aussi de rapprocher notre public dans ce qui se fait dans les autres stades », a-t-il soutenu, indiquant qu’il est tant que les clubs aient une visibilité après dix années de professionnalisme qui n’ont rien rapporté au football sénégalais.

IGFM Mamadou Salif GUEYE

Tony Sylva: « Pourquoi Khadim Ndiaye n’est plus sélectionné »

Entraîneur des gardiens de but des Lions depuis 2015, Tony Sylva évoque son quotidien auprès de Aliou Cissé et s’est aussi prononcé sur le cas Khadim Ndiaye, qui n’a plus honoré de sélectionné depuis le mondial.

« Je suis dans un staff où le débats sont ouverts. Personnellement je donne mon opinion au coach. Mais c’est à lui de prendre les dernières décisions. Et comme ça se fait partout, les assistants donnent leurs idées et essaient d’orienter », dixit Tony Sylva, comme pour rappeler l’objet de sa mission au sein du staff de Aliou Cissé.

Concernant le cas de Khadim Ndiaye, qui est apparemment touché par le virus des Papis Demba Cissé ou Pape Alioune Ndiaye, l’ancien sociétaire de l’AS Monaco se veut clair et concis: « C’est un choix, comme l’entraîneur l’a toujours dit. Il faut respecter ses choix. N’oubliez pas que Khadim Ndiaye est resté pendant presque trois ans sans être rappelé en équipe nationale. On l’a fait revenir. Pourtant les gens n’en parle pas. Aujourd’hui qu’il n’est pas là tout le monde veut savoir pourquoi on ne l’appelle plus. On avait porté notre choix sur lui, mais à un moment, on a jugé nécessaire d’avancer », affirme l’entraîneur des portiers de l’équipe nationale.

 

wiwsport.com

CMD 2018 SENEGAL : ADAMA MBENGUE REMPLACE SALIOU CISS

Coup dur pour le défenseur sénégalais, Saliou Ciss qui déclare forfait pour le Mondial 2018. Blessé depuis le match amical contre le Luxembourg, le latéral gauche des lions était annoncé incertain pour le premier match des lions contre la Pologne mardi prochain.

Il est remplacé par l’ancien joueur de Diambars et sociétaire de Caen, Adama Mbengue. Ce dernier était dans la liste des réservistes.

En effet, en cas de blessure d’un joueur sélectionné, la FIFA permet à chaque équipe de faire appel à un réserviste 24h avant la première rencontre de cette équipe.

À noter que le joueur franco-sénégalais Pierre Emmanuel Sagna Moreirense Fc ( D1 PORTUGAL ) devait aussi faire partie du groupe qui a joué face à l’Ouzbékistan . Choix du coach balayé de revers par certains membres de la fédération qui ont demandé au coach de convoquer ceux qui ont participé aux éliminations selon un source proche du dossier .

 » CDM 2026  » FADIGA EN COLÈRE

Malgré la forte campagne effectuée pour la candidature du Maroc à la Coupe du monde 2026, le Maroc a quand même perdu face au trio, Etats Unis-Mexique-Canada.

Déçu par la tournure des événements, l’ancien international Sénégalais Khalidou Fadiga tire sur les pays africains qui n’ont pas soutenu le Maroc au moment des votes au congrès de la Fifa.

Mondial-2018 (J-9) : Zoom sur les 23 Lions (4/4

Dernier épisode de notre série sur les 23 Lions pour le Mondial, les attaquants. « Spiedermané » et Cie.

SADIO MANÉ « Spiedermané »
Formé à Génération Foot, Sadio Mané a fait Metz, Red Bull Salzbourg, Southampton avant de signer pour Liverpool en 2016 pour une somme record de 42 millions d’euros (environ 28 milliards de francs Cfa). Ce qui faisait de lui l’africain le plus cher de l’histoire.

Cette saison, en 43 matches, toutes compétitions confondues, il a inscrit 19 buts et délivré 8 passes décisives. Un parcours couronné par une finale en Ligue des champions (10 buts), perdue (1-3) contre le Real Madrid.

Mané a effectué ses premiers pas en sélection le 25 mai 2012, lors de l’amical Sénégal-Maroc (1-0). Dans la foulée, il participe aux JO de Londres en 2012. Il compte 45 sélections, a marqué 13 fois et donné autant de passes décisives.

DIAO BALDÉ KEÏTA Made in Barcelone
Diao Baldé Keïta a débarqué à Monaco lors du dernier mercato estival en provenance de la Lazio de Roma.

Après 33 matches, 8 buts et 7 passes décisives, toutes compétitions confondues, l’attaquant sénégalais formé à Masia du FC Barcelone est freiné par une blessure qui l’oblige à clôturer sa saison. Il réussira à recouvrer sa santé à temps pour figurer dans la liste des 23 lions retenus pour le Mondial-2018.

Justement, le natif d’Espagne a rejoint le Sénégal le 26 mars 2016, lors du match contre le Niger (2-0), comptant pour les qualifications de la Can-2017. Il totalise 13 sélections, 3 buts et 3 passes décisives.

ISMAÏLA SARR Jeune talent
Formé à l’académie Génération Foot, Ismaïla Sarr gagne la Coupe du Sénégal avec l’équipe de Deni. En Juillet 2016, il rallie le FC Metz. Après une saison avec le club lorrain, il est cédé à Rennes le 25 juillet 2017, pour 17 millions d’euros (11,1 milliards de francs Cfa), soit le deuxième transfert le plus onéreux de l’histoire du club breton.

Recrue phare du Stade Rennais cette saison, le jeune sénégalais, régulièrement blessé cette saison, a disputé 27 matches (1976 minutes jouées) et marqué 5 buts, toutes compétitions confondues.

Il a connu toutes les sélections de jeunes et a disputé la CAN U23 à Dakar. Il honore sa première sélection chez les A le 3 septembre 2016 à Dakar, lors de la victoire (2-0) contre la Namibie en qualifications de la Can-2017.

Avec ses 18 ans à l’époque, il était le benjamin de la Can-2017.

Il totalise 10 sélections pour 1 but.

DIAFRA SAKHO Rennes d’Angleterre
Après 6 mois à Génération foot, Diaffra Sakho peaufine sa formation à Metz. Il joue son premier match avec les pros en 2010.

Prêté à Boulogne durant le mercato hivernale 2011-2012, il retourne en Lorraine lorsque Metz est relégué en National à la fin de la saison. Il contribue par ses buts au retour de Metz en Ligue 1.

En aout 2014, il est transféré à West Ham où il évolue jusqu’au mois de janvier 2018 et son transfert à Rennes.

Sakho fête sa première sélection le 22 mai 2014 à Ouagadougou lors du nul (1-1) contre le Burkina Faso en amical. Il compte 8 sélections et 2 buts.

MOUSSA KONATÉ Petite Côte, grande cote
Ancien joueur de Mbour Petite Côte, Moussa Konaté est passé par Tel Aviv(Israël), Krasnodar (Russie) et Genoa (Italie) avant d’atterrir au FC Sion (Suisse) à l’été 2014.

Trois saisons plus tard, il s’engage avec Amiens à la fin de mercato estival de 2017-2018. Avec le club picard, il a joué 33 matches et inscrit 13 réalisations.

Konaté compte 8 buts pour 21 sélections. Il a été aligné pour la première fois chez les A lors de l’amical Afrique du Sud-Sénégal (0-0) du 12 février 2012 à Durban. Il fera ensuite les Jo-2012. L’Amiénois a fait ses classes dans les sélections de jeunes.

MBAYE NIANG Attaquant ponctuel
La carrière de Mbaye Niang tarde à être au niveau du talent que les observateurs lui reconnaissent. Celle-ci est marquée par instabilité qui l’empêche de bâtir sa renommée sur du solide.

Formé à Caen, il a connu le Milan Ac, Watford et Torino en 2017. Avec le Toro cette saison, il dispute 31 matches et marque 4 buts.

Avec équipe du Sénégal, l’idylle a été longtemps retardée. Première tentative sous Alain Giresse en 2013. Mbaye Niang décline la convocation. Aliou Cissé reviendra à la charge quatre ans plus tard. Cette fois est la bonne : Mbaye Niang répond à l’appel pour Cap Vert-Sénégal du 20 septembre 2017, un match comptant pour les qualifications du Mondial-2018.

Celui qui a joué deux championnats d’Europe avec la France (U17 et U21), respectivement en 2011 en Serbie et en 2013 en Israël, il totalise 4 sélections avec le Sénégal.

MOUSSA SOW Du 9 avec du vieux
Formé au stade rennais, il signe en 2010 un contrat de trois ans à Lille. Durant sa première saison il brille et permet à son équipe de faire le doublé Coupe Championnat. Dans la foulée, il termine meilleur buteur de la Ligue 1 avec 25 réalisations.

Après deux saisons dans le nord de la France, il signe à Fenerbahçe et y passe trois saisons et inscrits 63 buts toutes compétitions confondues.

À l’été 2015 il est transféré à Al Ahli aux Emirats Arabes Unis pour 17 millions d’euros (11,1 milliards de francs Cfa). Après une saison dans le Golf il est prêté à Fenerbahçe. En janvier 2018 il est à nouveau prêté en Turquie mais cette fois, au Burasport. Il marque avec le club turc 4 buts en 12 matches (650 minutes jouées) toutes compétitions confondues.

Vainqueur de l‘Euro des moins de 19 ans, avec la France, Moussa Sow, est également sélectionné en espoir.

Le 14 octobre 2009 lors d’un match amical contre le Corée du Sud (0-2), Il profite de la modification du règlement de la FIFA au sujet des binationaux pour rejoindre la Tanière. Il totalise 47 sélections, 16 buts et 3 passes décisives.

MAME BIRAM DIOUF L’autre Diouf
Passé par le Jaraaf, il signe son premier contrat avec Molde FK en Norvège en 2007. Après deux saisons, il est repéré par Manchester United où il signe un contrat de 4 ans.

Après une expérience peu réussie à Man U, il est prêté à Blackburn puis transféré en 2012 à Hanovre.

En Allemagne, il inscrit 28 buts en trois saisons.

Il est transféré à Stock City lors de la saison 2014-2015. Cette saison, il a disputé 37 matches et marqué 6 buts. Son club est relégué à l’issue de la saison en compagnie de son coéquipier en sélection, Pape Alioune Ndiaye.

Entre sa première sélection, le 14 octobre 2009 en amical à Séoul contre le Corée (défaite (2-0) et le l’amical contre le Luxembourg (0-0), Mame Biram Diouf a porté le maillot national à 40 reprises. Il compte 9 buts et 5 passes décisives.