• Envoyez vos Leaks, Alertes et Videos au +37362133275 (WhatsApp)

Moussa Wagué: « Ce serait un honneur de jouer avec Messi et les autres »

Performant avec l’équipe B du Barça, Moussa Wagué pourrait rejoindre l’équipe A dès la saison prochaine. D’après Mundo Deportivo, le club envisage d’aller aller piocher dans sa filiale et faire intégrer l’équipe première à un de ses jeunes. Et le Sénégalais serait un bon candidat pour les Blaugrana.

Moussa Wagué , du côté droit du Barça B, s’est distingué lors du triomphe (2-1) de samedi au Miniestadi contre Cornellà . Le Sénégalais, 20 ans, a coûté cinq millions d’euros au Belge KAS Eupen après avoir participé à la Coupe du Monde avec l’équipe nationale africaine et se présente pour la première équipe.« Depuis que je suis toute petite, je rêvais de jouer pour le Barça . Maintenant que j’ai ouvert une porte, je suis plus près de jouer avec la première équipe. Quand j’ai signé, ils m’ont dit que je pouvais le faire. Tous les joueurs ‘B’ veulent jouer un jour, je suis ici pour cette raison, alors je vais tout faire pour y arriver « , a-t-il assuré à Cadena Ser .

Sachant qu’il a été signé avec l’option d’atteindre le Camp Nou, Wagué , dont la clause est de 100 millions, considère ce parcours comme décisif pour faire le saut: « Je m’adapte au jeu du Barca parce que j’aime vraiment jouer au ballon. C’est mon profil et je souhaite saisir cette opportunité pour acquérir de l’expérience. Ce serait un honneur de jouer avec Messi et les autres, qui sont fantastiques, il est le meilleur au monde, alors je vais travailler dur pour y arriver. Je sais que ce ne sera pas facile, mais je vais … Maintenant, je suis dans une saison pour montrer que je peux jouer dans la première équipe. Je vais montrer pourquoi je suis arrivé à Barcelone et ensuite, nous verrons si j’atteins la première équipe »

CAN 2019: Qualification historique pour la Mauritanie

C’est une nuit de fête qui s’annonce en Mauritanie. L’un de ses héros sera Ismaël Diakité. En marquant le but de la victoire à la 84eme minute de la rencontre, dimanche face au Botswana (2-1), l’attaquant de l’Union Sportive de Tataouine a permis aux Mourabitounes de se qualifier pour la première CAN de leur histoire.

Surpris dès l’entame par Keeagile Kobe (3eme), les hommes de Corentin Martins ont égalisé par El Hacen El Id (19eme), avant de s’imposer en fin de rencontre. Avec quatre victoires en cinq matchs, la Mauritanie n’a pas volé cette première participation à une phase finale.

La Guinée équatoriale ferme la porte de Bata aux « Lions »

L’information barre la “Une” du quotidien sportif du groupe Futurs Médias, “Record”. La Guinée-équatoriale a refusé que le Sénégal fasse sa préparation en prélude à leur match avec la …Guinée équatoriale le 17 novembre prochain, comptant de la 5e journée des qualifications de la Can 2019.

Le stage des “Lions”, qui était prévu à Bata, ne se déroulera donc pas dans cette ville parce que les hôtes refusent d’Aliou Cissé et de ses hommes refusent de leur ouvrir la pelouse du stade de la localité.

Selon Record, le vice-président de la fédération a tout fait pour faire revenir les Équato-Guinéens à de meilleurs sentiments. Les officiels du pays d’hôte se sont montrés intraitables. Il ne mettrons la pelouse du stade de Bata à la disposition des “Lions” que la veille du match.

“Record” conclut que le Sénégal va donc élire domicile à Malabo pour son stage de préparation. Il s’entraîneront à Malabo jusqu’à vendredi, veille du match, avant de rejoindre Bata.

El Hadji Diouf : « Avec Aliou Cissé les Lions n’iront nulle part »

El Hadji Diouf ne misera pas un franc sur les Lions d’Aliou Cissé. Au vu de ses différentes prestations, l’équipe du Sénégal ne le rassure pas. Et le problème, pour lui, ce ne sont pas les joueurs, mais leur coach.

« Tant que cette équipe aura à sa tête un sélectionneur comme Aliou Cissé, elle n’ira nulle part. Elle ne progressera jamais », a décrété l’ancien capitaine de l’équipe du Sénégal dans un entretien avec Wal fadjri.

Pour Diouf « la qualité du jeu de l’équipe dépend de trois personnes : le directeur technique national qui doit définir la politique et la philosophie du jeu, l’entraîneur qui doit choisir ses onze, et les joueurs qui doivent être impliqués ».

L’ancien Lion martèle : « Personne ne connaît le système de jeu du coach, Aliou Cissé. Chaque match, il change d’équipe. Une équipe doit avoir une ossature. On a des talents. (…) Le message ne passe entre le coach et ses joueurs. »

Sunderland a trouvé un accord avec Papy Djilobodji pour son départ

Sunderland avait entamé une procédure de licenciement à l’encontre de Papy Djilobodji en septembre. Le club anglais a annoncé mercredi avoir trouvé un accord avec le défenseur sénégalais pour résilier son contrat, interrompu au 21 septembre 2018. Il était lié aux Black Cats jusqu’en juin 2020.

Le 12 septembre, le défenseur avait effectué son retour à l’entraînement dans un état physique précaire après 72 jours d’absence. Le club, relégué en troisième division anglaise, avait immédiatement entamé la procédure. Qui se termine avec cet accord.

StarTimes-Ligue 1 Sénégal : nouvelle appellation du championnat professionnel

(Dakar) Désormais, le championnat de football professionnel change de nom. On ne parle plus de Ligue 1 uniquement, mais plutôt StarTimes-Ligue 1 Sénégal, a annoncé, vendredi, Saer Seck, président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (FSFP), au cours d’une conférence de presse. Ce, après un partenariat de 10 ans d’une valeur de 6 milliards F CFA, scellé avec la société chinoise qui va désormais diffuseur en exclusivité les matches de Ligue 1 et Ligue 2.

« La saison de football professionnel sera lancé, ce week-end et nous avons scellé un partenariat avec StarTimes pour une durée de dix ans. Ce qui veut dire donc qu’on va désormais parler de Ligue 1 Sénégal –StarTimes ou StarTimes-Ligue 1 Sénégal. De toute façon, vous aurez le nom définitif, mais c’est un des deux », a-t-il affirmé.

52 matches diffusés tous les ans

« Minimum deux matches attractifs seront diffusés chaque journée de championnat. Mais, au total on aura 52 matches qui seront diffusés tous les ans », a indiqué le président de la Ligue professionnelle qui avait à ses côtés Sheng Yi le représentant de la partie chinoise.

« 10 pelouses synthétiques sur dix ans seront construites par l’entreprise chinoise. Mais, une pelouse sera construite chaque année selon le contrat », a précisé M. Seck. « Cela permettra à notre football d’avoir plus de visibilité. Il y aura un magazine qui permettra aussi de rapprocher notre public dans ce qui se fait dans les autres stades », a-t-il soutenu, indiquant qu’il est tant que les clubs aient une visibilité après dix années de professionnalisme qui n’ont rien rapporté au football sénégalais.

IGFM Mamadou Salif GUEYE

Tony Sylva: « Pourquoi Khadim Ndiaye n’est plus sélectionné »

Entraîneur des gardiens de but des Lions depuis 2015, Tony Sylva évoque son quotidien auprès de Aliou Cissé et s’est aussi prononcé sur le cas Khadim Ndiaye, qui n’a plus honoré de sélectionné depuis le mondial.

« Je suis dans un staff où le débats sont ouverts. Personnellement je donne mon opinion au coach. Mais c’est à lui de prendre les dernières décisions. Et comme ça se fait partout, les assistants donnent leurs idées et essaient d’orienter », dixit Tony Sylva, comme pour rappeler l’objet de sa mission au sein du staff de Aliou Cissé.

Concernant le cas de Khadim Ndiaye, qui est apparemment touché par le virus des Papis Demba Cissé ou Pape Alioune Ndiaye, l’ancien sociétaire de l’AS Monaco se veut clair et concis: « C’est un choix, comme l’entraîneur l’a toujours dit. Il faut respecter ses choix. N’oubliez pas que Khadim Ndiaye est resté pendant presque trois ans sans être rappelé en équipe nationale. On l’a fait revenir. Pourtant les gens n’en parle pas. Aujourd’hui qu’il n’est pas là tout le monde veut savoir pourquoi on ne l’appelle plus. On avait porté notre choix sur lui, mais à un moment, on a jugé nécessaire d’avancer », affirme l’entraîneur des portiers de l’équipe nationale.

 

wiwsport.com

CMD 2018 SENEGAL : ADAMA MBENGUE REMPLACE SALIOU CISS

Coup dur pour le défenseur sénégalais, Saliou Ciss qui déclare forfait pour le Mondial 2018. Blessé depuis le match amical contre le Luxembourg, le latéral gauche des lions était annoncé incertain pour le premier match des lions contre la Pologne mardi prochain.

Il est remplacé par l’ancien joueur de Diambars et sociétaire de Caen, Adama Mbengue. Ce dernier était dans la liste des réservistes.

En effet, en cas de blessure d’un joueur sélectionné, la FIFA permet à chaque équipe de faire appel à un réserviste 24h avant la première rencontre de cette équipe.

À noter que le joueur franco-sénégalais Pierre Emmanuel Sagna Moreirense Fc ( D1 PORTUGAL ) devait aussi faire partie du groupe qui a joué face à l’Ouzbékistan . Choix du coach balayé de revers par certains membres de la fédération qui ont demandé au coach de convoquer ceux qui ont participé aux éliminations selon un source proche du dossier .