• Envoyez vos Leaks, Alertes et Videos au +37362133275 (WhatsApp)

Un Italien se suicide dans son appartement à Saly

Encore un cas de suicide à Saly. Il s’agit d’un italien qui s’est donné la mort par pendaison. Rafael Blasi, né le 09 octobre 1965 à Walinstad en Italie, a abrégé sa vie, hier mardi 20 février.

Selon les proches, l’homme était devenu dépressif. Dans la lettre qu’il a laissée, Raphael a confié qu’il ne pouvait plus supporter d’avoir perdu son travail en Guinée. Le défunt habitait dans un appartement appartenant à sa compagne, une certaine Nadia.

Selon les sources de Sunubuzz, c’est la énième fois qu’un européen se suicide à SAly. CAmile Eloi s’était jeté dans la lagune de Somone, François Marcel s’était pendu, Gilbert Vaudou, s’était aussi donné la mort parce qu’il avait perdu sa femme.

buzzsenegal

LE BILAN DES MORTS S’ALOURDIT: Voici la longue liste des accidentés sur la route de Porokhane

09 morts, c’est désormais le bilan de l’accident qui s’est produit dans la nuit du mardi au mercredi sur la route de Porokhane, à hauteur de Nioro. En effet, après les 07 morts qui ont été dénombrés, 02 autres viennent de s’ajouter à la longue liste des victimes. Au total, 38 accidentés ont été enregistrés dont 09 morts et 29 blessés.

Pour rappel, le drame fait suite à une collision entre un car Ndiaga-Ndiaye en provenance de Keur Ayip et un bus venant de la commune de Porokhane.

Un étudiant grièvement blessé par les policiers évacué d’urgence à l’hôpital

La tension monte de plus en plus à l’Endss (Ecole natinale de développement sanitaire et social). Les étudiants, qui ont entamé un mouvement de grève depuis ce matin, livrent un combat sans fin avec les forces de l’ordre. Et c’est un blessé grave qui vient d’être signalé sur place.

Il s’agit d’un étudiants qui a reçu un lacrymogène en pleine figure. Le jeune homme, qui est actuellement conduit à l’hôpital par notre confrère Malick Thiandoum, s’est retrouvé avec la mâchoire et les dents cassées. Les étudiants de l’Endss manifestent pour l’application du système Lmd dans leur cycle d’étude, mais aussi pour l’intégration des étudiants sortants dans les structures sanitaires publiques.

Actunet y reviendra avec plus de détails.

 

Source:Dakarposte

Contre des « émeutes de l’eau », la Sde arrête les coupures pour facture impayée

La société française, Boygues, qui gère le marché de l’eau, indispose les sénégalais abonnés à leurs services, indique le journal Zomm Infos, consulté par Actunet. En effet, il explique que les coupures d’eau son en train de gagner la quasi-totalité de la banlieue dakaroise. Au-delà, elles rendent la vie impossible au centre-ville de la capitale, mais aussi dans les régions du pays. Les raisons évoquées sont multiples. « Un tuyau cassé, un problème électricité, des travaux de maintenance… »

Mais la principale cause, indique le journal, c’est que désormais, la société française est devenue impitoyable face au factures impayées et autres types d’arriérées. Lors de la semaine écoulée, poursuit-on, les coupures avaient connu un débit tellement haut que la Direction générale a été obligée, suite à des réactions et avis recueillis, de transmettre une note de service à des directions régionales, avec comme instruction de suspendre provisoirement les débranchements de compteurs et autres méthodes de représailles. Selon une source établie à la Sde, la Direction craignait et voulait ainsi éviter des « émeutes de l’eau ».

 

Source:dakarposte

Six jeunes hommes déférés au parquet pour prostitution illégale, Leurs clientes : des driankés. Leurs tarifs : 10 mille à 50 mille

Ça se passe à Dakar et ce n’est pas de la fiction. Des jeunes hommes de 24 ans à 39 ans offraient leurs services sexuels à des dames fortunées qui les sollicitaient via un site pornographique. Ils attiraient leurs clientes en diffusant des annonces dignes des demandes d’emploi qui pullulent sur les plateformes spécialisées.

Le mode opératoire est rodé. Il suffit de présenter ses avantages (physico-sexuels) concurrentiels, trouver une formule qui détonne et balancer son numéro de téléphone, et le tour est joué.

Accrochées par ces messages aguicheurs, en quête de sensations fortes avec de jeunes gens athlétiques, des dames fortunées contactent les annonceurs. Dès que les parties s’accordent sur le nombre de coups et le tarif correspondant, rendez-vous est pris dans un hôtel ou une auberge de la place.

« J’ai une grosse q… »
M. M. Ndiaye a fait un tabac avec ceci : « Salut, je suis un jeune homme bien musclé, qui sait bien faire l’amour. Je maîtrise les points faibles des femmes, j’ai une grosse q… » Une certaine Mya a succombé.

Visiblement fidèle cliente dudit site, et des prestations de ses annonceurs, la même Mya (du moins celle qui répond à ces trois lettres) a eu une aventure similaire avec S. Diop et avec A. Coly. Ce dernier a la particularité de proposer du sur-mesure : 15 mille pour un coup, 30 mille pour deux coups et 50 mille pour un triplé.

En plus de ce trio de jeunes prostitués, trois autres garçons se sont adonnés aux mêmes rapports tarifés. Il s’agit de A. Sow, M. M. Diakhite et P. N. Seck.

Selon L’Observateur, qui a révélé l’affaire dans son édition de ce samedi, les six jeunes hommes ont été arrêtés par la Sûreté urbaine au terme d’une enquête minutieusement menée. Poursuivis pour non inscription au fichier sanitaire, diffusion d’images à caractère pornographique et incitation à la débauche, ils ont été déférés au parquet hier, vendredi 16 février.

Auteur: Seneweb

Valérie Diouf: Qui s’y frotte, s’y pique ! El Hadji Diouf est clair et précis, il tient à sa…

A bon entendeur salut. El Hadji Diouf, n’a pas besoin d’avertir. Le ballon d’or est clair et précis, il tient à sa Valérie comme à la prunelle de ses yeux. Donc, c’est un homme qui est prêt à tout pour garder sa femme et la chérir. Si sa passion et son amour pour sa femme l’ont poussé à sortir de gros mots, godakar renseigne que Diouffy est prêt à aller plus loin si quelqu’un s’aventure à tourner autour de sa raison de vivre. Qui s’y frotte s’y pique, semble dire celui qui est dépeint comme un épicurien mais qui reste cependant fou amoureux de la mère de ses enfants.