• Envoyez vos Leaks, Alertes et Videos au +37362133275 (WhatsApp)

Le Sénégal des mœurs légéres voilà l’appellation adéquate pour qualifier ce qui se passe dans ce pays. Si j’ai décidé de créer le site Koccbi.com c’est pour dénoncer ce que la presse sénégalaise ne peut révéler.

Corruption, chantage, meurtre… sans oublier la démocratie qui ne l’est que de nom au Sénégal. En collaboration avec le groupe des ANONYMOUS SENEGAL, Kocc Barma a lancé ce plateforme qui est ouvert à tous les lanceurs d’alerte sans aucune restriction, contrairement à la presse traditionnelle qui essaye d’être le plus souvent “politiquement correcte”.

La liberté d’expression, les sénégalais en parlent mais ne savent toujours pas ce qu’est le quotidien d’un citoyen qui s’exprime librement. Le cas de l’arrestation de ces deux femmes qui ont filmé le policier pris en flagrant délit de corruption montre que les citoyens sénégalais ne sont pas protégés et s’exposent à toutes formes d’oppressions.

Pourtant nous sommes dans un état de « droit ». La loi existe dans ce pays mais n’est pas appliquée. Des lois, le Sénégal en a tellement produit qu’elles sont devenues insignifiantes. Face un phénomène aussi grave, ce ne sont ni les discours, encore moins les lois, qui changeront quoi que ce soit. C’est à travers les révélations des scandales les plus enfouis, faites par nos lanceurs d’alerte que la société jugera les intentions de Koccbi.com.

Lorsque ceux qui dirigent le pays donnent “le bon exemple” et qu’ils parviennent à imposer à tous, et sans exception, le respect des lois, la société suivra automatiquement. Le cas Ouley Mané est un exemple parmi ces formes d’oppression qui empêchent les Sénégalais de jouir de leurs droits et devoirs et vivre dans un havre de paix.

Birima Makhouréja Demba Kholé Fall alias KOCC BARMA